le centre

La mission du centre

Le Centre d’Imagerie Isotopique Lorrain accueille ses patients dans le cadre d’aide au diagnostic et du suivi de pathologies rhumatologiques, cardiaques, oncologiques et thyroidiennes. 

La médecine nucléaire au service de ses patients

Le Service de Médecine Nucléaire (service de scintigraphie et de TEPscan) a ouvert ses portes il y a plus de trente ans dans les locaux de la Polyclinique de Gentilly au sein de la Société Lorraine d’Imagerie Médicale (SOLIME). Il fut l’un des premiers services de médecine nucléaire libéral en France. Il a ensuite pris ses quartiers avec la SOLIME (scanner, IRM, EOS, échographie et radiologie), dans des bâtiments dédiés uniquement à l’imagerie médicale, le Centre d’Imagerie Médicale Jacques Callot à Maxéville en 1998.

Chiffres clés

5
Médecins
9
Manipulateurs
7
Secrétaires médicales
3
Caméras
17000
Examens en 2019

Nos valeurs

professionnalisme

Les professionnels du centre, engagés au quotidien, se donnent pour mission d’offrir au patient un accompagnement adapté à chaque étape de son parcours de soin.​

Disponibilité

Les médecins du centre assurent une disponibilité et un dialogue permanent avec leur confrères médecins pour conseiller et aider au diagnostic des patient.​

Innovation

Le centre investit régulièrement pour maintenir le haut niveau de son plateau technique et proposer une offre de soins performante et innovante.​

Sécurité et environnement​

Gestion des déchets solides et liquides et effluents gazeux (contrôle tous les trimestres des effluents gazeux).​

historique

1983 : Création de la Société SOLIME (Société Lorraine d'Imagerie Médicale)

1988 : Intégration du service de médecine nucléaire dans le site de la clinique Gentilly​​

1998 : Transfère des activités au Centre Jacques Callot​

2002 : Adaptation du système de management qualité au référentiel Iso 9001 V2000​

2007 : Intégration du premier TEP Scan

2009 : Engagement dans une démarche de certification ISO 9001 V2008​

2011 : Acquisition d'une seconde gamma-caméra hybride utilisant la technique des semi-conducteurs​

2018 : Acquisition d'une seconde caméra hybrique GE Discovery 870 CZT et changement du modèle de TEP SCAN Discovery IQ5 ​​

2020 : Autorisation d'installation d'un second TEP SCAN délivrée par l'Agence Régionale de Santé (ARS 54)​

Navigation suggérée

Equipes médicales

Equipes médicales

Plateau technique

Plateau technique